Faire une chanson simple: Saitama2000

Je vous ai donné une liste assez imposante de termes utilisés dans le programme Taikojiro, mais vous devez vous demander... Comment s'en sert-on vraiment ?

Pour apprendre vite et bien, je vous propose de suivre ce simple tutoriel, avec comme exemple, la version oni de "Saitama2000", la première musique de la série 2000.

Pour commencer, je vais vous donner quelques astuces pour que vous évitiez de vous tirer les cheveux à chaque fois que vous voulez observer vos modifications.
D'ailleurs, mettez votre ordinateur en région japonaise sinon tout ce qui est en japonais sera illisible et affreux, et même si vous ne comprenez pas un traître mot de japonais, je vous jure qu'on retient mieux une option qui ressemble au moins à quelque chose plutôt qu'une immondice.
Pour ce faire, allez dans le panneau de config, options régionales, administration, puis changez la région et redémarrez. Vous pouvez remettre en français ou en schmilblick quand vous voulez bien sûr.

Dans le dossier de Taikojiro, créez un dossier avec le nom que vous voulez ("taiko", par exemple, pour les musiques venant du jeu), et copiez-collez le fichier "genre.ini" qui se trouve dans le dossier "sample". Ouvrez "genre.ini" dans le bloc-notes, et changez "sample" par le nom que vous voulez, ça créera une nouvelle catégorie (comme "JPop" ou "Anime" dans le jeu).

Ensuite, une fois que vous avez créé le fichier .tja avec TJA Editor et que vous avez enregistré, vous pouvez garder Taikojiro ouvert sur la chanson, et vous n'avez qu'à taper sur Q pour recharger le .tja avec les changements effectués. C'est bien mieux que de fermer et de rouvrir le programme à chaque fois, croyez-moi !

Voyons enfin le .tja ! Voici le début du fichier .tja de Saitama2000:
TITLE:Saitama2000
LEVEL:9
BPM:200
WAVE:rot.ogg
SONGVOL:100
SEVOL:100
OFFSET:-1.7
BALLOON:50

Nous avons ici le titre, le niveau, le nombre de coups par minute, le fichier audio, le volume de la musique, le volume du taiko, le nombre de secondes à laisser passer avant le début des notes, et le ballon.
Vous pouvez insérer n'importe quel caractère dans le titre.
Le niveau ne doit être composé que de nombres entiers.
Le BPM peut être entier ou partiel, vous pouvez être aussi précis que possible.
Le fichier audio peut se nommer "Saitama" comme "mangerdupain", je l'ai nommé "rot" car c'est le nom du fichier présent dans les vrais jeux. ("rot" pour "Rotterdam")
Les volumes vous ajustez comme bon vous semble.
L'offset est négatif, car il s'agit de commencer les notes après le début du fichier. S'il est positif, les notes arrivent avant le fichier.
Le ballon, pas besoin d'explications !

Avec ça, nous pouvons sauter une ligne, et commencer !

Pour placer les notes d'une chanson, il faut avoir l'oreille attentive au rythme de sa chanson. Mais pour s'habituer, mieux vaut avoir un truc tout fait...
Vous vous demandez où trouver des notes toutes prêtes ? Il y a plusieurs sites dédiés aux fans de Taiko qui souhaitent durement s'entraîner, il faut donc en profiter !
Voici ce que l'on peut trouver sur le wikihouse taiko: http://goo.gl/30AHG
Descendez sur la page et vous verrez les notes de Saitama2000 ! Et oui, il n'y a plus qu'à recopier tout ça dans le .tja !

Voici comment se présentent les premières mesures, avec le ballon:


Vous devez vous demander pourquoi les mesures ne sont pas toutes écrites de la même façon. Et bien c'est tout simple:
Cette chanson utilise une mesure 4/4, soit à 4 temps. Le 1111 et le 1122 sont des notes placées chacune à 1/4 de la mesure, il y en a 4, elles remplissent donc une mesure.
Mais dans la musique, on ne se limite jamais à des temps aussi lents.
Donc il est nécessaire d'ajouter de l'espace, pour ajouter des notes.
La première et la dernière ligne du ballon sont placées à un endroit bien précis de la mesure, car par souci de précision on choisira toujours de quadrupler la mesure (4*4 = 16, donc 16 chiffres), pour pouvoir placer les notes à 1/16.
Le début du ballon est sur le 2/16 de la première mesure, et la fin est sur le 15/16 de la 5e mesure.
Les 2e, 3e, et 4e mesures n'ont qu'un 0 car il n'y a aucune note pendant un ballon !

Une fois que vous avez fait les 9 premières mesures, vous allez très vite vous habituer au mappage classique qu'on retrouve tout le temps: du switch entre notes à 1/8 et à 1/16, comme dans presque toute bonne oni qui se respecte.
C'est très simple:
Pendant "sumarina ni koita", vous voudrez sûrement faire 11221220, soit don don katsu katsu don katsu katsu rien.
Puis, à "nomino go tanaa", vous êtes forcé de doubler les chiffres dans la mesure pour pouvoir rentrer les triplés à 1/16:
1010202010111000, soit don rien don rien katsu rien katsu rien don rien do ko don rien rien rien.
Si vous avez pigé le truc, vous devriez vous retrouver avec ça:



J'espère que vous avez utilisé le copier/coller, car on retrouve toujours les mêmes mesures. Quoi j'aurais pu le dire avant ? Apprendre c'est aussi se débrouiller~
Une fois les 49 premières mesures faites, nous allons être confrontés aux rolls. On a déjà fait plus de la moitié de la chanson !

À vrai dire, il n'y a pas vraiment de piège, il suffit de faire comme pour le ballon: mettre un 5 pour marquer le début du roll, et mettre un 8 pour le finir.
Les dernières mesures de la première partie de la chanson sont donc:
22221220,
22221220,
22221225,
0008,
22221220,
22221220,
22221225,
0,
8,
0,
0,

C'est alors que commence la folie. Nous n'aborderons pas les changements de branche dans ce tutoriel, donc contentez-vous de la branche rouge que vous voyez sur wikihouse.
Pour déclencher un Go Go Time, vous devez entrer "#GOGOSTART" (CTRL + G) avant la première note du Go Go Time (oui note, pas forcément mesure, vous pouvez mettre une balise n'importe où, pensez juste à sauter une ligne !) et "#GOGOEND" (CTRL + O) à la fin. C'est tout.
Saitama2000 est la chanson qui a popularisé cet effet bonus, grâce à ses notes mémorables et plutôt ardues à l'époque. (maintenant c'est plus ce que c'était !)
Voyons donc à quoi ressemble notre Go Go Time !


On retrouve bien nos 570 notes, nos 95 mesures, la bonne durée de la chanson, et j'en passe...
Si vous avez fait tout ça, c'est très bien !
Mais ne croyez pas que c'est fini pour autant, c'est facile de faire du copier/coller en se contentant de suivre une image !
Taiko no Tatsujin contient bien des fonctions complexes que nous allons encore découvrir ensemble !
Restez attentifs aux prochains tutoriaux !
Da don~







Comments